Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
16 octobre
La notion d’obligations familiales impérieuses est apparue pour la première fois dans le code du travail en 2000 à propos du travail à temps (...)
16 octobre
Le nombre d’accouchements par césariennes est en augmentation constante ( Quotidien du médecin du 15 octobre 2018, Sophie Coisne). La pratique (...)
16 octobre
L'article 1724 quater du Code Général des Impôts prévoit un dispositif de mise en œuvre de la solidarité de l'entreprise qui confie des (...)
Vaccination de 22 000 étudiants contre la méningite C à Lille
Vaccination de 22 000 étudiants contre la méningite C à Lille
29 octobre 2010


Les 22 000 étudiants de l’Université Catholique de Lille sont appelés à la vaccination contre la méningite C, suite à 4 cas d’infection invasive détectés depuis le mois de septembre.

L’Agence régionale de santé du Nord mène depuis mercredi une vaste opération de vaccination contre la méningite C, en direction des 22 000 étudiants de l’Université catholique de Lille. Entre le 26 septembre et le 21 octobre, quatre cas d’infection invasive à méningocoque ont été détectés chez des étudiants habitant le quartier Vauban à Lille, dont trois sont inscrits à la Catho. « Quatre cas sur une population de 22 000 étudiants, cela revient à une incidence de 14 pour 100 000, on est devant un risque d’épidémie », a déclaré Pascal Forcioli, le directeur adjoint de l’ARS au quotidien local La Voix du Nord.

Les analyses effectuées ont mis en évidence trois cas de méningite de type C, tandis que les analyses sur le quatrième étudiant sont en cours. Les quatre étudiants sont sortis de l’hôpital.

Afin de limiter le risque éventuel d’épidémie, l’ARS a lancé une opération de rattrapage vaccinal contre la méningite C pour les étudiants de moins de 24 ans n’ayant pas été vaccinés. Malgré les vacances scolaires, 200 étudiants se sont déjà fait vacciner mercredi au Centre polyvalent de santé universitaire, selon l’ARS. Les étudiants peuvent également se faire vacciner chez leur médecin traitant, notamment les étudiants de plus de 24 ans qui verront leur dose remboursée par la Sécurité Sociale bien qu’ils ne soient pas concernés par la recommandation de vaccination contre la méningite C qui court jusqu’à 24 ans.

Il s’agit de la plus importante opération de ce type visant une population étudiante, selon l’ARS, qui a souligné que les doses de vaccins nécessaires pour la mener à bien étaient disponibles en stock. En janvier 2002, 80 000 jeunes avaient été conviés à la vaccination dans le Puy-de-Dôme et près de 330 000 enfants et adolescents ont été vaccinés en 2006, en Seine-Maritime.

Afsané SABOUHI

Impact Médecine du 28/10/2010



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0