Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
21 août
21 août
Cette idée est tirée de l'alinéa premier de l'article 53 du Traité de création de l'OHADA qui dispose, en effet, que : « Le présent traité est, (...)
21 août
Après que la question prioritaire de constitutionnalité ait été soulevée et acceptée par la Cour de cassation [1] et, par la décision n°2018-696 (...)
Un centre ferme faute de financement
Un centre ferme faute de financement
29 juin 2005


Le 1er juillet, le 04 72 33 00 33 à Lyon ne répondra plus. Alors que l’alerte « canicule » de niveau 3 est déclenchée depuis bientôt une semaine en Rhône-Alpes - chose étonnante - un centre lyonnais de régulation libérale ferme ses portes faute de financement. « La canicule est là, on arrête la régulation libérale », déplorent ce matin, en effet, les responsables. Pourtant, installé dans le centre 15, « ce dispositif a d’ores et déjà permis de dégager les services d’urgence avec pour la première fois en 2004 depuis 15 ans une baisse de 15 % de la fréquentation des urgences hospitalières notamment pédiatriques et la prise en charge de 20 000 patients », précisent-ils dans un communiqué. « Alors que l’activité des MMG augmente de 25 % pour faire face à la canicule, l’assurance maladie se trouve incapable de poursuivre le financement de cette régulation en raison de l’application contradictoire de textes administratifs ». À l’heure de la mise en place du nouveau dispositif de la permanence des soins fondé sur la régulation libérale, et en plein phénomène caniculaire, cette situation fait plutôt désordre...



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0