Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
15 octobre
Vous l’avez lu avec mes derniers billets sur Stryd et Xert, j’ai été assez focalisé sur les gadgets sportifs lors de cette rentrée 2018. Là, je (...)
15 octobre
Les huissiers français proposent déjà des services de création d'antériorité via la Blockchain et le cloud, par marquage de tous types de (...)
15 octobre
L'objectif annoncé est de permettre aux agents d'évoluer plus rapidement dans leur parcours professionnel notamment en gagnant un an sur la (...)
Un accord sur le dos des patients
Un accord sur le dos des patients
3 janvier 2005

INSTALLÉ depuis vingt ans dans les Yvelines, Christian Lehmann attendait avec joie la mise en place du médecin traitant. « Suivre un patient dans la durée, aussi bien pour les petits bobos que pour les maladies lourdes, c’était une vraie avancée », estime celui qui effectuait déjà ce travail, en tant que médecin référent (comme 10 % des généralistes, d’ailleurs). Seulement voilà, depuis qu’il a lu le texte de l’accord, ce médecin de 46 ans ne décolère pas.
« Aux petits oignons pour certaines castes de spécialistes », le nouveau système se mettra en place « sur le dos des patients et des généralistes », juge ce praticien non syndiqué, qui ne s’est jamais senti « à ce point trahi par les politiques ». Les malades ? « On aura une médecine à deux vitesses, puisque les spécialistes auront intérêt à prendre en priorité ceux qui paieront plus, sans passer par le médecin traitant », alerte l’auteur de « Patients, si vous saviez... » (Ed. Robert Laffont).





A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0