Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
20 février
Présenté comme une condition de recevabilité des demandes en justice, l'intérêt pour agir [1] échappe à toute tentative de définition. Le Doyen (...)
20 février
Bonjour C’est, officiellement, une première mondiale. C’est aussi un dossier médical et sociétal à lire dans The New York Times (Ceylan Yeginsu) : (...)
20 février
Être avocat américain permet à des juristes d'élargir leur champ de compétences au droit américain, de travailler aux États-Unis et/ou affirmer (...)
Mobilisation pour deux médecins égyptiens condamnés à recevoir 1 500 coups de fouet durant 15 ans de prison
Mobilisation pour deux médecins égyptiens condamnés à recevoir 1 500 coups de fouet durant 15 ans de prison
27 novembre 2008

Le Conseil national de l´ordre des médecins (Cnom)et l´Académie de médecine expriment leur « colère » et leur « indignation » devant « la barbarie et la parodie de justice » qui frappe deux médecins égyptiens, qui viennent d´être condamnés en Arabie Saoudite à recevoir 1 500 coups de fouets durant 15 années de détention « pour avoir fait leur devoir de prescription ».


Mohamad Raouf et Chawqi Abd-Rabbo ont été condamnés pour « avoir provoqué la dépendance d´une patiente saoudienne à la morphine », « sans procès digne de ce nom ni expertise médicale », relatent les signataires. Ces derniers affirment qu´en réalité, la patiente épouse d´un haut dignitaire saoudien, « aurait abusé de la prescription pour obtenir d´un hôpital étatique de Riyad des doses bien supérieures à celles recommandées par les médecins ». Ces malheureux confrères ont donc été condamnés à recevoir 15 coups de fouets par semaine, durant 15 ans…

« La flagellation est un acte de torture », contraire à la déclaration universelle des droits de l´homme, rappellent le Cnom et l´Académie de médecine. « L´Arabie saoudite, en tant qu´Etat signataire de la convention internationale contre la torture, est tenue de se conformer à ses règles », ajoutent-ils, en appelant à une mobilisation « la plus large possible » pour que ces sanctions et ce jugement « soient levés dans les plus brefs délais »



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0