Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
23 novembre
Une hypothèse concerne l’avenir, un fait concerne le passé. Entre les deux il y a l’expérimentation. Si je dis que telle mesure va faire diminuer (...)
23 novembre
Au travers d'une trentaine d'avis, la Société francophone du diabète (SFD) publie ses propositions pour le traitement de l'hyperglycémie du (...)
22 novembre
Deux situations survenues la même journée seront abordées ici, l’une l’a débutée, l’autre l’a ponctuée. Comme souvent, il s’agit avant tout (...)
Médecin traitant : l’appel au boycott
Médecin traitant : l’appel au boycott
7 janvier 2005

La menace était à peine voilée depuis quelques jours, elle est officielle depuis hier : MG France appelle les généralistes à « surseoir » au renvoi des formulaires pour les patients qui ne sont pas en affection longue durée (ALD).


Dans un communiqué, le syndicat explique que « les généralistes, médecins traitants, sont responsables de tout, (dossier, coordination, maîtrise) pour presque rien et que les médecins spécialistes, médecins correspondants, sont responsables de rien pour presque tout (augmentation de tarifs et liberté d’honoraires) ». En conséquence, il confirme « son refus » de signer le nouveau texte conventionnel et demande la réouverture de négociations avec les caisses d’assurance maladie.

Cet appel n’est guère du goût du Secrétaire d’Etat à l’Assurance maladie : « Il est faux de dire que la convention lèse les généralistes, au contraire », explqiue Xavier Bertrand dans une interview au Figaro de ce matin. « Nous n’imaginons pas, avec Philippe Douste-Blazy, que ceux qui sont attachés à notre système de santé ne jouent pas le jeu du médecin traitant. Ce serait très grave ! », prévient-il encore...

Côté syndicats signataires, un de leurs représentants raille la position de MG France : « Pour un patient en ALD, je touche 40 euros donc j’envoie le formulaire, quand je ne touche pas je n’envoie pas... »

Reste que l’appel de MG France est déjà relayé dans les régions. Ainsi, MG Ile de France « conseille » aux médecins traitants et à leurs patients « de ne pas se précipiter pour faire enregistrer officiellement » le formulaire. « Il n’y a aucun avantage immédiat, ni pour le médecin, ni pour le patient à le faire », estime MG 75 dans un communiqué. Alors que les premiers formulaires du « médecin traitant » arrivent dans les foyers, l’appel au boycott de MG France pourrait compliquer encore un peu plus la mise en place de la réforme de l’Assurance maladie.



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0