Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
23 novembre
Une hypothèse concerne l’avenir, un fait concerne le passé. Entre les deux il y a l’expérimentation. Si je dis que telle mesure va faire diminuer (...)
23 novembre
Au travers d'une trentaine d'avis, la Société francophone du diabète (SFD) publie ses propositions pour le traitement de l'hyperglycémie du (...)
22 novembre
Deux situations survenues la même journée seront abordées ici, l’une l’a débutée, l’autre l’a ponctuée. Comme souvent, il s’agit avant tout (...)
Les relations entre médecin coordonnateur et médecin traitant
Les relations entre médecin coordonnateur et médecin traitant
27 septembre 2010

Les relations entre le médecin coordonnateur et le médecin traitant exerçant au sein d’une maison de retraite sont clairement définies au sein du Code de l’Action Sociale et des Familles. Malgré un encadrement de l’intervention du médecin coordonnateur, des difficultés se posent en pratique avec le médecin traitant exerçant au sein de l’établissement.


La difficulté pour le médecin coordonnateur réside principalement dans le fait de ne pas s’immiscer dans la relation que le médecin traitant peut avoir avec son patient.

En effet, le médecin coordonnateur doit respecter le libre choix du patient concernant son médecin et lui faciliter l’exercice de ce droit (Article R.4127-6 du code de la santé publique).

En outre, le médecin coordonnateur doit s’engager, conformément à l’article R.4127-56 du code de la santé, à entretenir des relations confraternelles avec les médecins traitants.

En cas de non respect de ces dispositions de lourdes sanctions peuvent être infligées au médecin coordonnateur.

C’est ce qu’illustre parfaitement une décision rendue le 16 février 2009 par la chambre disciplinaire de première instance de l’Ordre des médecins des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse.



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0