Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
23 novembre
Au travers d'une trentaine d'avis, la Société francophone du diabète (SFD) publie ses propositions pour le traitement de l'hyperglycémie du (...)
22 novembre
Deux situations survenues la même journée seront abordées ici, l’une l’a débutée, l’autre l’a ponctuée. Comme souvent, il s’agit avant tout (...)
22 novembre
Tout d'abord, nous devons prendre en compte que les étrangers se trouvent en Espagne soit en situation de résidence, soit de séjour. Ceci est (...)
Les dépenses de soins de ville en 2006
Les dépenses de soins de ville en 2006
14 juin 2007

L’année 2006 prolonge la tendance à la baisse du rythme d’évolution annuel des soins de ville entamée en 2004 et poursuivie en 2005. Ce rythme est ainsi passé de plus de 7% par an entre 2001 et 2003 à 2,9% en 2005 et 2,7% en 2006. C’est l’évolution des dépenses remboursées la plus faible enregistrée depuis 1996.



Point de conjoncture
(CNAM-TS)
06/2007, n° 
1
 : 12 p. 

Ce point
inaugure une série de publications trimestrielles visant à analyser la
conjoncture des dépenses d’assurance maladie en date de soins. Ce premier numéro
porte sur l’ensemble de l’année 2006.

L’année 2006
prolonge la tendance à la baisse du rythme d’évolution annuel des soins de ville
entamée en 2004 et poursuivie en 2005. Ce rythme est ainsi passé de plus de 7%
par an entre 2001 et 2003 à 2,9% en 2005 et 2,7% en 2006. C’est l’évolution des
dépenses remboursées la plus faible enregistrée depuis 1996.

L’activité des
généralistes diminue en 2006, dans un contexte épidémique favorable. La mise en
place du parcours de soins s’est également traduite par un fléchissement de
l’activité clinique des spécialistes. De ce fait, les honoraires des médecins
ont connu une progression modérée. Le taux d’évolution de la dépense
remboursable de médicament est de +0,4% en 2006 soit le taux le plus faible des
dix dernières années. Sous l’effet d’importantes baisses de prix et d’une
évolution plus modérée des volumes, le rythme de progression de la dépense
remboursable de médicaments s’est infléchi de 4 points en 2006. Enfin, l’année
2006 constitue la troisième année consécutive de baisse des versements
d’indemnités journalières, même si ce mouvement se ralentit en fin
d’année. 

D’autres postes
en revanche connaissent des évolutions très dynamiques, comme les soins
d’auxiliaires médicaux, les transports et les produits de santé hors
médicament. 

Par ailleurs les
dépenses des cliniques privées s’infléchissent par rapport à l’année précédente
tout en restant sur un rythme plus élevé que les soins de
ville.
 



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0