Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
22 mai
Le principe de neutralité ne peut pas s'appliquer pour un particulier. Le principe de neutralité est issu du principe d'égalité devant les (...)
22 mai
Ce numéro Spécial présente le programme de la prochaine Journée du Management Juridique et les innovations des 6 directions juridiques (...)
22 mai
Qu'est-ce qu'un contrat d'agence commerciale ? En France, le contrat d'agence commerciale constitue un mandat d'intérêt commun soumis à un (...)
le ministre de la Santé prend les choses en main
le ministre de la Santé prend les choses en main
25 juillet 2005

JPEG - 40 ko

La semaine passée, la SML et l’UNOF lançaient à qui voulait bien l’entendre la menace d’une grève des gardes à l’automne si notamment les préfets ne mettaient pas en place la sectorisation des départements. Visiblement, les deux syndicats ont été entendus, non pas par les préfets, mais par leur ministre de tutelle.


En effet, dès le 21 juillet, c’est-à-dire dès le lendemain des menaces syndicales (lire dans notre édition du 20 juillet), Xavier Bertrand s’est fendu d’un courrier à destination du Frédéric Van Roekeghem.

Dans ce courrier, dont nous avons obtenu copie, le ministre de la Santé informe le directeur général de la CNAM avoir demandé aux préfets « de prendre sans délais les arrêtés correspondant ou de confirmer à la caisse primaire d’assurance maladie que l’arrêté en vigueur sera maintenu ». En outre, le ministre demande à Frédéric Van Roekeghem à ce que, là où « la sectorisation a atteint sa configuration définitive », le nécessaire soit fait pour que les astreintes soient payées aux médecins rapidement.

Par ailleurs, prévoit le ministre, « les services de la direction de l’hospitalisation et de l’offre de soins pourront examiner dans un second temps avec la CNAMTS les situations où l’analyse de la situation locale conduirait l’assurance maladie à proposer une organisation différente de la permanence des soins ». Enfin, une mission IGAS (Inspection générale des affaires sociales) devrait être chargée, à l’automne, d’évaluer le fonctionnement de la PDS.



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0