Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
16 janvier
Conformément à l'article L. 330-3 du code de commerce, « Toute personne qui met à la disposition d'une autre personne un nom commercial, une (...)
16 janvier
Concrètement, à compter de l'envoi ou de la remise de l'avis de contravention, le représentant légal dispose d'un délai de 45 jours pour (...)
16 janvier
Il convient de s'intéresser à un arrêt rendu par la Cour d'Appel d'Aix en Provence en octobre 2018 qui a abordé la problématique particulière de (...)
La CCAM et le généraliste
La CCAM et le généraliste
14 avril 2005

La mise en route de la CCAM (classification commune des actes médicaux) se fait dans des conditions de précipitation et de complexité telle qu’il va être difficile de s’y retrouver. Conçue au départ pour définir une nouvelle hiérarchie des actes cliniques et techniques, elle se met en place sans que les actes cliniques aient été revalorisés (la valeur relative des actes cliniques des Généralistes va même baisser ...), et sans respect de la nouvelle échelle de valeur des actes techniques.



Inutile de réinventer la roue, le mieux est de consulter les pages et documents sur le site MG France

http://www.medsyn.fr/mgfrance/CCAM/CCAM.htm



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 70

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0