Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
24 juin
L'avenant 6, validé par la CPN du 19/09/2018, puis par la décision de l'Uncam publiée le 20/12/2018, a modifié certains détails des calculs des (...)
24 juin
Bonjour On l’avait connu au sommet de lé dermatologie française, dans les plus beaux quartiers de la capitale. On a retrouvé sa trace aux (...)
24 juin
De même, alors que la femme mariée prenait quasiment à 100% le nom de son mari, il est possible depuis la loi du 17 mai 2013 que ce soit (...)
Garde : la lettre des ministres
Garde : la lettre des ministres
13 avril 2005


À la veille d’une nouvelle négociation sur le volet financier de la permanence des soins des médecins libéraux, le ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy, et le secrétaire d’Etat à l’Assurance maladie, Xavier Bertrand, ont adressé une lettre de cadrage aux syndicats conventionnels (CSMF et SML).

Dans ce courrier - dont « Panorama du médecin » a obtenu copie - les ministres indiquent d’abord que « des instructions seront adressées » dès aujourd’hui aux préfets « pour qu’ils réunissent avant la fin du mois d’avril les Codamu-PS » en vue de mettre en place « les organisations les plus efficaces permettant de garantir, en toute sécurité, un égal accès pour tous à de soins d’urgences de qualité ».

Dans cette optique, Philippe Douste-Blazy et Xavier Bertrand demande une « redéfinition des secteurs de permanence ». Les ministres fixent d’ailleurs le cap : « Cette redéfinition devrait notamment permettre, en application du nouveau décret, d’obtenir une mutualisation des secteurs après minuit, d’environ un secteur sur deux en moyenne nationale, dès lors que cette nouvelle organisation garantisse une permanence des soins en tout point du territoire, à tout moment de la journée et de la nuit ». Cette précision a son importance à la veille de la négociation financière. Les syndicats signataires et l’Assurance maladie attendent depuis plusieurs semaines de connaître le nombre exact de secteurs de permanence de soins pour pouvoir définir le montant des astreintes et des majorations de gardes.
Sur la négociation proprement dite, les ministres insistent d’ailleurs sur « l’importance particulière » qu’ils attachent à la voir « aboutir dans les prochains jours » tout en précisant que « les conditions de rémunération fixées par cet avenant » doivent inciter « les médecins libéraux à participer aux astreintes dans le cadre du volontariat ». Attendu depuis plusieurs jours, ce courrier devrait permettre dès demain une accélération des négociations, et peut-être favoriser la conclusion de l’accord financier tant espéré...



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0