Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
18 novembre
Bonjour C’est affaire de fatalité – ou de coïncidence : celle de la mise à jour du « sexisme » qui prévaut dans les études médicales associée à la (...)
18 novembre
Bonjour Qui fait quoi dans l’affaire sans fin du Levothyrox ? Nous avons vu les derniers développements et les concurrences judiciaires. (...)
18 novembre
C'est dire que la jurisprudence protégeant le salarié victime de harcèlement moral développé par les Juges conserve sa pleine autorité (en savoir (...)
Devant les sections ordinales des assurances sociales
Devant les sections ordinales des assurances sociales
25 février 2007

Le médecin traduit devant les sections des assurances sociales des juridictions ordinales bénéficie-t-il toujours des règles essentielles de fonctionnement et de procédure, garanties naturelles de tout particulier inculpé d’une infraction répréhensible ? Il ne semble pas que ce soit le cas.


Si l’article R315-1-1 du code la sécurité sociale précise que le médecin-conseil « peut en tant que de besoin entendre et examiner » les patients du professionnel concerné, rien dans la rédaction de ce décret ne sous-entend une quelconque valeur de témoignage avec force probante à cette audition.
Et pourtant, c’est à partir de cette interprétation contraire à tous les principes fondamentaux du droit que des médecins se voient sanctionnés à des peines d’interdiction de donner des soins à des assurés sociaux.

Voir la suite sur Droit-medical.net



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0