Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
19 novembre
Au titre de « blogueuse intéressée par les violences obstétricales et gynécologiques », j’ai reçu il y a un mois le « Livre noir de la gynécologie » (...)
19 novembre
Bonjour Comment comprendre l’étrange quand il sonne à votre porte ? Page 39 d’un Journal du Dimanche plus macron-centré que jamais on trouve une (...)
19 novembre
Deux Médecins Généralistes sont interdits d’exercice ...
Deux Médecins Généralistes sont interdits d’exercice ...
9 mars 2006

Deux Généralistes d’Auby, dans le Douaisis, sont actuellement interdits d’exercice et placés sous contrôle judiciaire pour non assistance à personne en danger et non dénonciation de maltraitance à la suite du décès d’un enfant de cinq ans, victime de violences répétées.


Nos deux confrères ont fait appel de cette sanction, soutenus par le Conseil de l’Ordre des médecins et par des associations ou syndicats qui sont choqués par cette très lourde décision. Une collecte d’un C auprès des Généralistes est organisée afin d’apporter une aide financière aux deux médecins.

Le bureau de SAMBA qui ne se prononce pas, bien entendu, sur le fond de l’affaire, a été interpellé par cette décision d’interdiction d’exercice qui, à la lecture de la presse, aurait pu frapper n’importe quel Généraliste, si les évènements rapportés sont bien exacts (les médecins ne seraient pas les médecins traitants. Le motif de la consultation aurait été l’automutilation. Les médecins aurait adressé l’enfant , l’un à un Pédopsychiatre, l’autre en hospitalisation). Nous sommes donc également interpellés par cette interdiction d’exercice envers des médecins qui ne sont pas encore jugés et sans la consultation préalable du Conseil de l’Ordre.
Le Bureau de SAMBA qui ne se prononce pas, bien entendu, sur le fond de l’affaire, déplore la forme ... par laquelle des médecins sont désignés avant tout jugement, devant des caméras de télévision, comme les coupables d’un drame de la société, en faisant abstraction des difficultés croissantes que nous rencontrons au quotidien dans notre exercice et dont nous ne sommes pas responsables(Zones sous médicalisées, surcharge croissante de travail de part un consumérisme médical non régulé, de par un numérus clausus géré avec la plus grande incompétence par l’Etat, obligation de résultat qui se substitue de plus en plus à l’obligation de moyens, moyens qu’il est de plus en plus difficile à mettre en œuvre avec conscience professionnelle car il est difficile de refuser une demande de soins même en cas de surcharge de travail .... etc, etc )

Nous pensons qu’il convient d’être prudent dans ce genre d’affaire. Il y a eu hélas la mort d’un enfant. Mais c’est Bien la forme et l’interdiction immédiate d’exercice qui nous paraissent préoccupantes et qui sont très dangereuses à notre avis car cela peut-être aussi la porte ouverte à la dénonciation systématique de tout et n’importe quoi, par reflexe des Médecins qui auront à se préserver des poursuites. La relation médecin malade en serait dégradée.

Le bureau de SAMBA a décidé de s’associer au mouvement de solidarité et invite leurs confrères du Boulonnais à adresser à Pierre Névians (trésorier : 191 Route de Saint-Omer, 62280 St-Martin Boulogne) 1 C (chèque de 20€) à l’Ordre de l’Association des Professions de Santé, accompagné du bordereau ci-joint.

En vous remerciant, nous vous prions de recevoir l’expression de nos sentiments confraternels.

Le Bureau de SAMBA

Je soussigné Dr ............................ exerçant à ..................
m’associe au mouvement de solidarité de l’association SAMBA envers mes confrères d’Auby, interdits d’exercice, sans me prononcer sur le fond de l’affaire qui sera jugée. Je joins un chèque de 20 € (1 C)

Signature :



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 60

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0