Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
16 octobre
Le nombre d’accouchements par césariennes est en augmentation constante ( Quotidien du médecin du 15 octobre 2018, Sophie Coisne). La pratique (...)
16 octobre
L'article 1724 quater du Code Général des Impôts prévoit un dispositif de mise en œuvre de la solidarité de l'entreprise qui confie des (...)
16 octobre
Dans les Etats ayant choisi la démocratie comme régime politique, le moyen par excellence d'expression de sa volonté est le vote. Le vote est (...)
Décret n° 2004-1453 du 23 décembre 2004 relatif à l’application de la participation forfaitaire prévue au II de l’article L. 322-2 du code de la sécurité sociale et modifiant le dit code
Décret n° 2004-1453 du 23 décembre 2004 relatif à l’application de la participation forfaitaire prévue au II de l’article L. 322-2 du code de la sécurité sociale et modifiant le dit code
26 janvier 2005


J.O du 23 dec 2004

NOR : SANS0424364D


Le Premier ministre,

Sur le rapport du ministre des solidarités, de la santé et de la famille,

Vu le code de la sécurité sociale, et notamment son article L. 322-2 ;

Vu l’avis de la commission des accidents du travail et des maladies professionnelles en date du 15 décembre 2004 ;

Vu l’avis du conseil de la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés en date du 21 décembre 2004 ;

Vu l’avis du conseil de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie en date du 21 décembre 2004,

Décrète :

Article 1

Le montant de la participation forfaitaire prévue au II de l’article L. 322-2 du code de la sécurité sociale est fixé à un euro.

Article 2
Après l’article D. 322-1 du même code, sont créés les articles D. 322-2 à D. 322-4 ainsi rédigés :

« Art. D. 322-2. - Le nombre maximum de participations forfaitaires supportées en application du II de l’article L. 322-2 par le bénéficiaire des soins au cours d’une année civile est fixé à 50.

« Pour l’application de l’alinéa précédent, les participations forfaitaires sont prises en compte à la date du remboursement des consultations et des actes.

« Art. D. 322-3. - Lorsque le bénéficiaire de soins est dispensé de l’avance des frais, la participation due par l’intéressé est imputée sur les prestations ultérieures versées par sa caisse.

« La caisse ne peut abandonner la mise en recouvrement de la participation forfaitaire. Toutefois, toute créance née à ce titre, non recouvrée à sa date de prescription, est annulée.

« Pour l’application de l’article L. 133-3, les créances relatives à la participation forfaitaire ne sont pas cumulables avec les créances visées à l’article D. 133-2.

« Art. D. 322-4. - Lorsque, pour un bénéficiaire, plusieurs actes ou consultations sont effectués par un même professionnel au cours de la même journée, le nombre de participations forfaitaires supportées ne peut être supérieur à 1.

« Lorsqu’un acte de prélèvement est effectué pour la réalisation d’un acte de biologie, seul l’acte de biologie supporte une participation forfaitaire. »

Article 3
Le ministre des solidarités, de la santé et de la famille, le ministre de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche et de la ruralité et le secrétaire d’Etat à l’assurance maladie sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait à Paris, le 23 décembre 2004.

Jean-Pierre Raffarin

Par le Premier ministre :

Le ministre des solidarités,

de la santé et de la famille,

Philippe Douste-Blazy

Le ministre de l’agriculture, de l’alimentation,

de la pêche et de la ruralité,

Dominique Bussereau

Le secrétaire d’Etat à l’assurance maladie,

Xavier Bertrand



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 70

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0