Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
22 avril
SPÉCIAL THÈSES ET TÉLÉMÉDECINE Tous les médecins sont passés par l'exercice "Thèse" et en gardent un souvenir plus ou moins ému ! Pour les jeunes, (...)
20 avril
Bonjour #DemandeTonRemboursement. Derrière la ministre, la scientifique. Interrogée le 19 avril 2018 sur la polémique et les éclats de rires (...)
20 avril
La main invisible du Net De sérieux nuages sont en train de s’accumuler pour les utilisateurs de ce qui nous est présenté comme des services. Ou (...)
Comment les médecins prescrivent-ils les médicaments ?
Comment les médecins prescrivent-ils les médicaments ?
30 janvier 2011


Après l’affaire du Mediator, ce médicament qui serait responsable de 500 à 2000 décès entre 1975 et fin 2009, c’est un traitement contre l’acné qui est soupçonné d’être à l’origine de 25 à 27 suicides d’adolescents entre 1986 et 2009, selon l’Agence française de sécurité sanitaire, l’Afssaps. Cette semaine, le père d’un jeune de 17 ans qui s’est donné la mort en juillet 2007 alors qu’il suivant un tel traitement, a saisi la justice. Peu avant le 15 janvier, date de la remise du rapport de l’Inspection Générale des affaires sociales, l’IGAS, sur le Médiator, la revue Prescrire avait révélé une liste de médicaments qu’elle juge dangereux comme le buflomédil, le nimésulide ou le vinflunine… Et, comme en 2008 et 2009, la revue n’a pas décerné, pour son palmarès 2010, de pilule d’or… C’est dire à quel point l’industrie du médicament traverse une mauvaise passe. Et c’est sans doute pour limiter les risques de contagion que le regroupement des entreprises françaises du médicament, le LEEM, a décidé, lors de son conseil d’administration du 18 janvier, de suspendre de la liste de ses membres Servier, le laboratoire qui a produit le Mediator pendant 34 ans.

Dans ce contexte, Nicolas Sakozy a chargé Bernard Debré, professeur de médecine et député UMP de Paris, d’une mission pour proposer, dès mars 2011, des mesures destinées à assainir la filière du médicament. C’est donc toute la structure actuelle des Agences et autres Commissions qui se retrouve sur la sellette. Néanmoins, en marge de ce tumulte et du parfum de scandale qui flotte sur la médecine, les patients continuent à consulter et les généralistes à prescrire. Et chacun d’entre nous est en droit de s’interroger sur le processus qui conduit le praticien à délivrer la fameuse ordonnance, sésame d’un traitement.

- Qui n’a pas été surpris de voir son médecin consulter le Vidal pour trouver le bon médicament ?

- Après son diagnostic, comment le généraliste choisit-il un médicament plutôt qu’un autre ?

- Quel rôle jouent les visiteurs médicaux dans ce choix et quels liens existent entre ces visiteurs et les laboratoires pharmaceutiques ?

- Les patients réclament-ils eux-mêmes certains médicaments et les médecins ont-ils les moyens de résister à cette demande ?

Invités :

- Fabienne Bartoli, directrice adjointe de l’Agence française de sécurité sanitaire, l’Afssaps,
- Christian Lajoux, président des entreprises du médicament, le LEEM,
- Claude Leicher, président du syndicat de la médecine générale, le SMG
- Jean-Yves Nau, médecin et journaliste du site Slate.fr
- Bruno Toussaint, directeur de la rédaction de la revue Prescrire

En cas de lien brisé, cliquez ci_dessous

MP3 - 53.1 Mo
Réécoute de l’émission


A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0