Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
22 janvier
Le numéro 323, janvier-mars 2018, de Science & Pseudo-Sciences est en kiosque (pas dans tous, il faut insister). Revue de l'AFIS (...)
22 janvier
Plus fréquente chez les hypertendus que dans la population générale, marqueur de risque cardiovasculaire, la dysfonction érectile reste encore (...)
22 janvier
Des études physiologiques et cliniques montrent que les sujets à peau noire ont des profils de risque et des phénotypes cardiovasculaire et (...)
A AUCH les MG ont droit au repos pendant leurs nuits d’astreintes...
A AUCH les MG ont droit au repos pendant leurs nuits d’astreintes...
20 janvier 2005

A AUCH les MG ont droit au repos pendant leurs nuits d’astreintes...

Le Préfet du GERS a signé le 22/12/2004 l’arrêté concernant la PDS gersoise

Tout le monde a eu le cadeau de Noël qu’il désirait.

Les négociations se sont déroulées dans une ambiance de franchise, avec la volonté partagée de conclure rapidement un accord sur la base des textes en vigueur et sur la prise en compte des réalités de terrain.


Ces négociations ont été menées par le Médecin inspecteur général de la DASS , sous la responsabilité de son Directeur.

Tous les deux ont reçu les hommages sincères et mérités de tous les intervenants du CODAMUPSTS car il ont su faire preuve de beaucoup de compréhension et de diplomatie en tenant compte des désirs des uns et des possibilités des autres tout en préservant la cohérence et le réalisme du système mis en place au service du malade.

Nous avons la chance d’avoir un Ordre des Médecins très ouvert aux projets novateurs qui respectent la continuité et la qualité des soins dispensés aux malades.

En toile de fond nous avons comme partout une désertification médicale très préoccupante qui va toucher le secteur rural dans peu de temps.

La PDS du Gers montre que toutes les formes de PDS peuvent coexister dans un département.

Il y a 30 petits secteurs autonomes (de 2500 à 12000 h) et le gros secteur d’AUCH (32000h), ville de Préfecture.

Chaque secteur participe à la PDS en assurant la permanence d’un tableau d’astreinte les WE et JF et parfois la nuit en semaine.

Nous assistons depuis peu à des regroupements de secteurs.

Nous avons la régulation du 15 pour les urgences vitales et une régulation régionale libérale ( ARMEL ), qui a englobé notre régulation libérale départementale( l’ADUM 32 ). Cette régulation libérale a considérablement amélioré la pénibilité des astreintes.

Seuls, les médecins d’Auch, regroupés au sein de l’AMSA (Association des Médecins du Secteur d’Auch), ont demandé et obtenu l’arrêt de l’astreinte de 24H à 8H , après quatre mois de discussions. Les différents services de l’AMU prenant en charge l’intégralité des réponses aux DSNP sur le secteur d’AUCH ainsi que les demandes d’interventions administratives (GAV, HO et HDT).

Je pense que dans un proche avenir, d’autres secteurs demanderont et obtiendront une réduction des horaires d’astreinte.

Nous attendons les nouveaux textes de la DHOS sur la PDS.

Je peux vous faire parvenir l’intégralité des textes.

Dr Jean ENCKLE

Président de l’AMSA.

MG à AUCH-32000



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0