Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
21 août
21 août
Cette idée est tirée de l'alinéa premier de l'article 53 du Traité de création de l'OHADA qui dispose, en effet, que : « Le présent traité est, (...)
21 août
Après que la question prioritaire de constitutionnalité ait été soulevée et acceptée par la Cour de cassation [1] et, par la décision n°2018-696 (...)
Vers la suspension de l’obligation de vaccination BCG
Vers la suspension de l’obligation de vaccination BCG
27 avril 2007


  1. Le Comité Technique des Vaccinations et le Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France, section des maladies transmissibles, soulignent que la vaccination des enfants par le BCG ne sert en aucun cas de stratégie de remplacement à la lutte contre la tuberculose. Cette vaccination a une efficacité incertaine sur la transmission de la maladie entre adultes, qui sont, eux, la source principale de cette transmission.
  2. Le Comité Technique des Vaccinations et le Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France, section des maladies transmissibles, recommandent la mise en oeuvre rapide et la pérennisation du programme de lutte contre la tuberculose.
  3. Le Comité Technique des Vaccinations et le Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France, section des maladies transmissibles, recommandent, au moment de la mise en oeuvre du programme national de lutte contre la tuberculose, la suspension, chez l’enfant et l’adolescent, de l’obligation vaccinale par le vaccin BCG mentionnée dans les articles L 3112-1 et R 3112-1 A et B du code de la santé publique.

Notes de l’auteur :

Attention : il ne s’agit que d’un avis. les textes de référence
restent le décret n° 2004-635 du 30 juin 2004 modifiant les articles R.
3112-2 et R. 3112-4 du code de la santé publique, et l’arrêté du 13
juillet 2004.



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0