Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
26 juin
Bonjour Grande canicule sur la France et délicieux petit papier pêché sur Slate.fr (Ines Clivio). Où l’on apprend que le temps serait venu de « (...)
26 juin
I. Quelles sont les conditions du congé paternité ? A la naissance de chacun de ses enfants, le salarié père peut suspendre son contrat de (...)
26 juin
Le PERP entraîne un avantage fiscal certain. Chaque année, les sommes versées sur un PERP sont déductibles fiscalement, pour chaque membre du (...)
Message « dgs-urgent » du 09/04/2008
Message « dgs-urgent » du 09/04/2008
9 avril 2008


Vigilance sur les héparines de bas poids moléculaire

Des effets indésirables graves (de nature allergique) ont été observés aux Etats-Unis et en Allemagne à la suite de l’administration intra-veineuse d’héparine sodique, fabriquée à partir de matière première d’origine chinoise. Les analyses faites sur les lots concernés ont montré la présence d’une substance anormale (chondroïtine persulfatée).

L’Afssaps a décidé, par mesure de précaution, malgré l’absence de tout signalement d’effet indésirable grave en France, le retrait des lots contaminés d’héparine sodique de même origine que ceux retirés en Allemagne.

Les héparines de bas poids moléculaire (HBPM) sont fabriquées à partir d’héparine sodique, et le mode de fabrication ne permet pas d’éliminer cette substance anormale.

L’enquête en cours sur les HBPM, conduite avec les fabricants par l’AFSSAPS, a permis d’identifier deux HBPM fabriquées avec une matière première d’origine chinoise : l’Enoxaparine (constitutive du Lovenox®) et la Dalteparine (constitutive de la Fragmine®) ; une contamination par la chondroïtine persulfatée n’a été retrouvée que sur certains lots d’Enoxaparine.

L’Afssaps recommande, par précaution et dans l’attente des résultats consolidés :
- de limiter l’usage des HBPM à la voie sous-cutanée, cette voie n’étant pas associée à la survenue des effets indésirables graves cités ci-dessus ;
- de prévoir le remplacement de l’Enoxaparine par une autre HBPM (Fraxiparine®, Fraxodi®, Innohep®, ou Fragmine®), en cas de nécessité d’administrer une HBPM par voie intra-veineuse dans le cadre de l’AMM (hémodialyse).


Les messages « dgs-urgent » sont émis depuis une boîte à lettres ’DGS-URGENT dgs-urgent.sante.gouv.fr’. Pour vérifier qu’ils ont bien été émis par une personne autorisée du ministère de la santé, consultez la liste des messages, disponible sur le site Internet du ministère.
Pour y accéder, https://dgs-urgent.sante.gouv.fr/dg...

Source : DGS / Mission de l’information et de la communication / Département des urgences sanitaires



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0