Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
17 août
Le juge national, en appliquant la Convention de Vienne aux litiges commerciaux dont il est saisi, en précise évidemment les dispositions. La (...)
17 août
1- L'Offre d'Emploi. A- L'offre d'emploi doit-elle respecter une forme particulière ? L'offre d'emploi n'obéit à aucune forme particulière, les (...)
17 août
Toutefois bien avant les affaires Snowden ou Wikileaks d'Outre Atlantique, l'Europe continentale s'était déjà confrontée à cette question du (...)
MENINGITE C à Lille : Stratégie vaccinale
MENINGITE C à Lille : Stratégie vaccinale
30 octobre 2010


Les autorités sanitaires locales en lien avec l’Université Catholique de Lille mettent en place une campagne de rattrapage vaccinal contre le méningocoque C destinée aux étudiants de moins de 24 ans de cette université.
Ce type de rattrapage pour les personnes âgées de 2 ans à 24 ans révolus est préconisé dans le
calendrier vaccinal 2010 du fait d’un rapport bénéfice risque favorable des vaccins méningocociques conjugués de séro-groupe C tant en termes de santé publique que de la prévention individuelle.
Suite à la survenue de 4 cas d’infection invasive à méningocoque, dont 3 de type C et une en cours de typage, en moins de 4 semaines, chez des étudiants résidant dans le quartier Vauban à Lille, et scolarisés, pour trois d’entre eux, à l’Université Catholique de Lille, cette stratégie a été mise en place dans l’objectif d’augmenter l’immunité de la population afin de diminuer la circulation du méningocoque
Il n’y a aucune indication pour la mise en place d’une prophylaxie secondaire par Rifampicine, celle-ci n’étant proposée qu’aux sujets contacts d’un malade sur indication du médecin de l’ARS ; la prophylaxie autour des 4 cas signalés à l’ARS a déjà été réalisée.
Les étudiants de l’Université Catholique de Lille ont été informés individuellement des modalités de cette campagne. Toutefois, du fait notamment de la période actuelle des vacances, un certain nombre d’étudiants ne pourront se faire vacciner dans les premiers jours de cette campagne et il leur a été indiqué que ce rattrapage vaccinal pouvait être effectué par leur médecin traitant. Dans ce contexte, vous pourrez éventuellement être sollicité par les étudiants de l’Université Catholique de Lille pour une vaccination contre le ménigocoque C. Des stocks de vaccin existent chez les grossistes répartiteurs de la région en quantité suffisante pour faire face à la demande.

Carole Ben Brahim- Berthelot
médecin inspecteur de santé publique
ARS Nord Pas de Calais
03/62/72/88/20
carole.benbrahim-berthelot ars.sante.fr



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0