Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
25 juin
Félicitons Isabelle Boutron pour un beau travail collaboratif dans BMC Medicine le 4 juin 2019 avec pour titre "Three randomized controlled (...)
24 juin
L'avenant 6, validé par la CPN du 19/09/2018, puis par la décision de l'Uncam publiée le 20/12/2018, a modifié certains détails des calculs des (...)
24 juin
Bonjour On l’avait connu au sommet de lé dermatologie française, dans les plus beaux quartiers de la capitale. On a retrouvé sa trace aux (...)
Les nouvelles aventures médicales de PDB (3)
Les nouvelles aventures médicales de PDB (3)
9 janvier 2005


Philippe de Boulogne, vient présenter au médecin sous spécialisé en médecine Générale son contrat « médecin traitant » :

« Docteur, vous les généralises, vous exagérez un peu ! votre mécontentement est intolérable : la nouvelle convention va vous rapporter au bas mot 6000 € par an. C’est Mr Chassang qui l’a dit sur Europe 1 ! »

« Mr Philippe, je vais vous expliquer comment faire avaler des couleuvres :

6000 EURO par Médecin Généraliste, ça représenterait 150 contrats à 40 euro.
Il y a 67000 généralistes, soit 67000 x 150 soit plus de 10 millions de patients en ALD.

Or il n’y en a que 7.5 millions y compris les moins de 16 ans qui ne comptent
pas, et, si l’on prend une répartition probable de 90 % pour les MG et 10 % pour les spécialistes, les contrats médecins traitants rapporteraient un maximum de 6.75.10p6 x 40 / 67000 = 4000 euros par MG.

Si on ajoute les actes de 0 à 2 ans cela fait, pour une patientèle, à 5000 actes par an, avec 5% de nourrissons, 250 actes x 5 € = 1250 euros par Médecin Généraliste.

La convention Chassang apporterait donc au plus 5250 euros … c’est pas mal Mr Philippe, mais … !!!

… Mais Mr Philippe, il faut comptabiliser les pertes du Pires ancienne formule (environ une trentaine de dossier par médecin par an) : 50 € x 30 = 1500 euros.

Au total le gain serait de 3750 euros, c a d une augmentation du CA de 3.5 % environ pour un non référent.

Mais ce calcul n’est pas juste car il faut raisonner en terme d’enveloppe professionnelle.
Ce gain représente 60000 x 3750 soit 225 000 000 euro pour la profession des
seuls non référents.

Pour les référents par contre : 1.5 millions de contrats divisés par 7000 MG, l’Option médecin référent rapportait en moyenne 10 000 euros/an, sur les seuls forfaits.
Les référents sont donc perdants de 10000 – 3750 = 6250 euros en moyenne. Perte de
43 750 000 euros pour la profession.

Voyez vous, Mr Philippe, contrairement à une éthique professionnelle communément admise, on déshabille Pierre MG pour habiller pauvrement Paul MG également.
Nonobstant ce fait, le gain global professionnel serait de 181 250 000 d’euros, soit en réel 2705 euros au plus par MG soit une augmentation de 2.5 %, pour une profession dont le nombre d’acte moyen est en repli de 0.5% (les spés progressent eux de 8% par an !), et surtout pour une somme de travail qui va alourdir considérablement un emploi du temps bien chargé ...

L’enveloppe de 500 millions est donc partagée comme suit : 36% pour les MG.
Il resterait 64% pour les SPE, c’est à dire environ 5000 euros par spécialiste pour la seule
part remboursable. Il faut rajouter les dépassements d’honoraires et les bénéfices qui seront issus de la CCAM.
Voila Mr Philippe, la conception de l’égalité de Mr Chassang. »
« Ah bon, bon ! … oui et pour mon contrat … ? »
« Je le range dans votre dossier … on verra plus tard ! … »



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0