Bonjour Visiteur | Connectez vous
fermer

Actualités sur le Web
15 décembre
Pour exposer le contexte factuel de cette affaire, notre cliente Mme S. est née en 1955 au Royaume-Uni. À sa naissance, sa mère a déclaré M. B (...)
15 décembre
Une fois de plus, la procédure civile réglementant la procédure d'appel fait l'objet d'une énième réforme. Il convient de s'intéresser à la (...)
15 décembre
Jean-Paul Hamon, président de la FMF, intervient dans le reportage C dans l'air du 29/11, en réaction au rapport de la Cour des comptes. - Ça (...)
Les fossoyeurs. Notre santé les intéresse...
Les fossoyeurs. Notre santé les intéresse...
4 mars 2007


« Sortons un instant du milieu médical pour observer la manière dont, dans les entreprises, aujourd’hui, on s’y prend pour briser la résistance d’un secteur industriel, du personnel d’une usine, afin d’opérer une délocalisation la moins coûteuse possible pour les actionnaires. D’abord faire monter la pression en annonçant, même si l’usine semble fonctionner normalement, une rentabilité insuffisante. Ensuite, nommer un cost-cutter, un nettoyeur, chargé de donner un vigoureux coup de balai dans les effectifs, de modifier les modes de fonctionnement, de remettre en question les avantages acquis. Et pour gagner cette bataille, le nettoyeur devra d’abord identifier, au sein du corps social de l’entreprise, ceux qui portent la mémoire de l’usine, ceux qui se sont le plus investis dans sa bonne marche. Il conviendra de mettre la pression tout d’abord sur ceux-là, de les dérouter par des directives contradictoires, en évidence nuisibles à la bonne marche de l’entreprise, et qu’ils tenteront de refuser de suivre, se mettant par la même en péril face à leur hiérarchie. Pour installer le projet néolibéral, pour faire basculer enfin la santé dans le domaine de l’économie de marché, pour privatiser sans avoir l’air d’y toucher, il fallait tout d’abord alerter l’opinion sur le gouffre insondable de l’Assurance maladie. Puis désigner des coupables, patients surconsommateurs abusant de la CMU ou fraudeurs à la carte Vitale, médecins peu regardants sur les arrêts de travail et les prescriptions en affection longue durée. Mettre en place un système pénalisant, complexe, afin de déstabiliser médecins et patients. Rendre chacun des acteurs coupable aux yeux de tous les autres, afin de briser, petit à petit, la solidarité qui unit le patient et le soignant. Fragiliser les dispositifs de dispense d’avance de frais, en multipliant les incidents de paiement, et en les passant sous silence. Décourager, surtout, au sein du corps médical, les médecins les plus investis socialement, ceux pour qui le soin ne se concevait pas sans une réflexion sur la santé et la société ».

Drôle et acide, ce récit alimenté par l’expérience d’un généraliste très au fait de son sujet, nous alerte sur cette menace qui avance masquée. Les Fossoyeurs, où l’on croise tous les acteurs et témoins du monde de la santé (sans compter quelques économistes médiatiques et autres politiques aux dents longues), nous fait revivre deux ans d’enquête et de combat dans les méandres d’un système hermétique. Christian Lehmann déshabille les rouages d’un système prêt à nous broyer et dénonce tous les petits mensonges qui nous mettent, discrètement, en péril. Surtout, il pose, en plein débat électoral, la question clairement : « Au nom du profit, la santé publique est-elle soluble dans le néolibéralisme ? »

Extrait de la lettre 239 de annuaire-secu



A voir aussi...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390

SAMBA ©2015
Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0